pilonner

pilonner [ pilɔne ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1700; de pilon
1Écraser, tasser avec un pilon.
2(1916) Écraser sous les obus, les bombes. « une batterie lourde anglaise se mit à pilonner la ligne allemande » (Maurois).

pilonner verbe transitif Broyer une matière, la tasser avec un pilon : Pilonner des couleurs. Écraser un objectif avec des obus ou des bombes. Familier. Attaquer à coups répétés et forts : Les avants ont pilonné le but adverse. Mettre un livre au pilon. Fouler la laine.

pilonner
v. tr.
d1./d écraser avec un pilon.
d2./d MILIT Bombarder (une position ennemie) de façon intensive avec des projectiles de gros calibre.

⇒PILONNER, verbe trans.
A. —1. Frapper à coups de pilon pour écraser, fouler, tasser. Il faut un outillage spécial: une barre à mines de 2 à 3 mètres de long, une pelle étroite genre bêche, une bêche recourbée à la base appelée curette, pour ramener la terre du trou, une barre à dame, pour pilonner la terre après montage du poteau (A. LECLERC, Télégr. et téléph., 1924, p.304). Le métal [acier] est fondu au creuset par lingots de 100 à 200 kilos qu'on pilonne entre 850 et 950o (BOUASSE, Cordes et membranes, 1926, p.6).
P. anal.
a) Frapper le sol du talon. Le pied cambré piétine verticalement le plateau, le pilonne du haut talon de son soulier [il s'agit d'une danseuse] (A. LEVINSON, Visages danse, 1933, p.186). Il ne marche pas dans une ville oppressante, il ne pilonne pas le pavé des rues depuis plus de soixante minutes (ARNOUX, Roi, 1956, p.93).
Empl. intrans., arg., pop. ,,Piétiner`` (ESN. 1966); p.anal., ,,pédaler avec force`` (ESN. 1966).
b) Frapper à coups répétés:
♦ Nom de Dieu! Il est tout noir, nous sommes foutus! En effet, pas possible de raconter qu'il s'était mis lui-même en pareil état. Dans leur rage à pilonner, ils lui avaient fait rentrer le nez au fond de la bouche; et il était violet, un vrai nègre.
ZOLA, Terre, 1887, p.496.
2. TECHN. MILIT. Écraser les positions adverses sous un bombardement intensif d'obus et de bombes. L'artillerie lourde républicaine pilonnait les lignes ennemies, qui répondaient, mais ne parvenaient pas à enrayer la contre-attaque (MALRAUX, Espoir, 1937, p.730). [L'artillerie] pilonne vindicativement la place, repérée exactement et trop tard, que nous venons de quitter. Rapidité ou justesse, il faut choisir (ARNOUX, Roy. ombres, 1954, p.60).
B.Arg. Mendier, sans être vagabond; quémander. (Ds ESN. 1966). Synon. fam. taper.
Prononc. et Orth.:[], (il) pilonne [-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. a) 1723 piloner la laine «remuer avec une pelle de bois dans une chaudière pour la dégraisser» (SAVARY); b) 1803 verrerie (BOISTE); c) 1888 arg. «mendier» (RIGAUD, Dict. arg. mod., Suppl.); d) 1916 «marteler à coups d'obus» (d'apr. ESN. Poilu, p.417); 1918 (MAUROIS, Sil. Bramble, p.20). Dér. de pilon; dés. -er. Fréq. abs. littér.:29.
DÉR. 1. Pilonnement, subst. masc. a) Tassement d'un sol qui a été pilonné. Les voies étaient d'une solidité à toute épreuve. Après un nivellement et un pilonnement du fond, on élevait quatre couches superposées de maçonnerie représentant (...) une hauteur de 1 m à 1 m 50 (ALBITRECCIA, Gds moyens transp., 1931, p.11). b) Bombardement intensif et systématique. Le sol avait été si profondément retourné par les pilonnements du début de la guerre, que rien n'y poussait plus, pas même un brin de chiendent (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p.993). []. 1re attest. 1931 id.; de pilonner, suff. -ment1. 2. Pilonneur, -euse, subst., arg. Personne qui quémande, mendie. Synon. tapeur (fam.). Je me renseignais un petit peu auprès des autres potes, les autres pilonneurs de l'endroit, toujours pleins de rencards et de faux condés (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p.358). [], fém. [-ø:z]. 1re attest. 1936 id.; de pilonner au sens de l'arg. «piétiner» (1897 d'apr. ESN.), lui-même dér. de pilon arg. «pied», suff. -eur2.

pilonner [pilɔne] v. tr.
ÉTYM. 1700; de pilon.
1 Écraser, frapper avec un pilon. || Pilonner des légumes. || Pilonner la terre remuée pour la tasser. Par métaphore. || Fracas (cit. 5) qui pilonne le cerveau.
2 (1916). Écraser sous les obus, les bombes. Marteler.
1 Par-dessus leurs têtes une batterie lourde anglaise se mit à pilonner la ligne allemande (…)
A. Maurois, les Silences du colonel Bramble, II.
2 Pendant qu'elle pilonnait les lisières nord de ces deux bois, pour y détruire toutes les organisations et en écraser les défenseurs sous les décombres de leurs abris, elle arrosait d'un tir aussi dense les lisières sud (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XVI, I, p. 16.
3 Agir sur (l'opinion) par le pilonnage (3.).
DÉR. Pilonnage, pilonnement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pilonner — (pi lo né) v. a. Battre avec le pilon.    Fouler une étoffe.    Pilonner la laine, la remuer fortement avec une pelle, dans une chaudière, pour la dégraisser.    Affermir et tasser des terres avec les pieds ou avec un pilon.    Remuer le verre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PILONNER — v. tr. T. d’Arts Tasser la terre avec un Pilon. Il signifie, en termes militaires, écraser sous les obus …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • pilonner — v Détruire les exemplaires invendus (dans une cuve où ils sont broyés avec un pilon) …   Le langage de la presse

  • pilonner — v.i. Mendier …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • pilonner — vt. pizî (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • pilonnage — [ pilɔnaʒ ] n. m. • 1803; de pilonner 1 ♦ Action d écraser avec un pilon; son résultat. 2 ♦ Bombardement intensif. « C était un pilonnage régulier, inexorable, où les obus se suivaient sans répit » (Dorgelès). ● pilonnage nom masculin Action de… …   Encyclopédie Universelle

  • pilona — PILONÁ, pilonez, vb. I. tranz. A îndesa (cu maiul sau cu o placă grea) pământul, un material granular etc. – Din fr. pilonner. Trimis de oprocopiuc, 18.03.2004. Sursa: DEX 98  piloná vb., ind. prez. 1 sg. pilonéz, 3 sg …   Dicționar Român

  • Mundolsheim — 48° 38′ 40″ N 7° 42′ 54″ E / 48.6444, 7.715 …   Wikipédia en Français

  • Pierre André de Suffren — Pour les articles homonymes, voir Suffren. Pierre André de Suffren …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Taïpale — Mitrailleurs finlandais pendant la bataille de Taïpale Informations générales Date 6 décembre 1939 27 décembre 1939 Lieu Soloviovo, au Sud du …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.